À propos

La Fédération québécoise de sports électroniques a pour mission, par son leadership, d’assurer une synergie entre ses membres et ses partenaires afin de favoriser le développement et l’épanouissement de l’athlète tout en faisant la promotion de la pratique saine et responsable du sport électronique au Québec.

Buts
La FQSE est constituée afin de poursuivre les buts suivants :
a) Être un organisme de régie et de service qui encadre toutes les formes de pratique de sport électronique au Québec.
b) Contribuer au développement de l’auditoire québécois de sport électronique.
c) Contribuer au développement du marché relié au sport électronique au Québec.
d) Développer l’excellence dans la pratique du sport électronique.
e) Véhiculer les valeurs sociétales telles que la saine compétition et l’intégrité.

Objectifs
a) Accréditer les compétitions de sport électronique entre athlètes de tout niveau au Québec.
b) Implanter et opérer les mécanismes nécessaires à la réalisation de la mission, des buts et des objectifs de la FQSE.
c) Assurer la formation et le perfectionnement des intervenants à tous les niveaux de pratique.
d) Mettre en place des programmes pour véhiculer des valeurs sociétales.
e) Organiser des campagnes de souscription dans le but de recueillir les fonds nécessaires à la réalisation de la mission, des buts et des objectifs de la FQSE.

Juridiction
La juridiction de la FQSE s’étend sur tout le territoire du Québec. La FQSE doit, de plus, favoriser le développement de réseaux de participation au sport électronique canadien et international pour ses membres.

Histoire

Fondée en février 2016 et lancée officiellement en juillet de la même année, la Fédération québécoise de sports électroniques (FQSE) est un OBNL qui développe de manière durable la scène compétitive des jeux vidéo au Québec.

Lancement officiel de la FQSE au Comiccon de Montréal 2016

Conférence de Michaël Daudignon sur le sport électronique au HEC.

Depuis son lancement, la FQSE et ses représentants ont participé à de nombreuses activités reliées aux sports électroniques : soirées de réseautage, conférences, LANs, tournois et autres.

En plus des services offerts aux membres et du support que nous apportons dans une multitude de projets, la FQSE a elle-même mis sur pied plusieurs programmes et activités.

L’une des réalisations majeures de la FQSE est les progrès concrets qui ont été faits sur le dossier de l’exclusion des joueurs québécois de certaines compétitions à l’étranger. Effectivement, suite à la demande de la FQSE de clarifier le statut juridique des compétitions de sport électronique, la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec (RACJ) s’est penchée sur la question et a statué dans une lettre officielle datant du 15 novembre 2016 que les compétitions de sport électronique ne sont pas assimilées à des « concours publicitaires » au sens de la loi. Par conséquent, ces compétitions ne relèvent pas de la compétence de la RACJ et les organisateurs n’ont pas l’obligation de déclarer la tenue de telles compétitions ou de payer les frais afférents. Ceci a permis aux Québécois, tel que Julien  «Cydonia» Perrault, de participer pour la première fois au prestigieux Blizzcon 2016.

L’an 2017 fût marqué par la création et mise en place du Programme Cyber Espoirs ainsi que la création et le lancement de la Ligue Cyber Espoirs (LCE). La toute première étape de ce projet d’envergure fût le tournoi de qualification de la LCE Overwatch qui a eu lieu les 1er et 2 avril 2017.

Le chemin est encore long pour la reconnaissance officielle du sport électronique de la part du gouvernement, mais grâce à notre équipe solide et nos fiers bénévoles, nous avançons avec confiance!